Informations liées à nos S.O.S.

Nos S.O.S. sont des appels à votre générosité.

Ces chats ne sont pas nés sous une bonne étoile, ils ont besoin qu'une bonne fée se penche sur leur cas et leur permettent de vivre une vie normale en famille, faite d'attention, de tendresse et de câlins.

Bien sûr, au bout du chemin, il  a toujours la terrible douleur de la perte mais c'est malheureusement le cas pour tous les êtres vivants. Est-ce réellement le plus important ? Ne faut-il pas plutôt conserver les images du bonheur passé, bonheur que ces chats méritent aussi de connaitre.

Vous trouverez ici les informations nécessaires à la compréhension des particularités de nos protégés en S.O.S. afin de décider en toute connaissance de cause de la possibilité pour vous de les accueillir.

Le FIV

Le FIV ou "sida du chat" : son nom parle de lui-même. Si il n'est ABSOLUMENT PAS TRANSMISSIBLE à l'homme (ni d'ailleurs aux autres animaux), ce virus est en tout point similaire au VIH, tant en ce qui concerne son action à l'intérieur du corps (affaiblissement des défenses immunitaires) que son mode de contamination (sang, rapport sexuel, transmission intra utérine de la mère à ses petits). Il n'existe à ce jour ni vaccin permettant de prévenir la maladie ni traitement permettant de la soigner.

Cette maladie évolue en plusieurs phases (source CNRS 1993) :

Un chat dit FIV+ (FIV positif) héberge le virus mais celui-ci n'est pas actif et ne le sera peut-être jamais. Un chat FIV+ est en aussi bonne santé qu'un négatif tant que la maladie ne s'est pas déclarée.

Le risque de contamination est très réduit entre des chats stérilisés : cette contamination n'est possible qu'en cas de morsures profondes (la contamination n'est pas possible par les griffes, il doit y avoir contact avec le sang). Un chat stérilisé n'ayant pas un tempérament de bagarreur ne mordra jamais un congénère, sauf si celui-ci l'attaque. Un FIV+ peut très bien vivre de longues années au milieu de chats négatifs sans leur transmettre le virus à condition qu'aucun d'entre eux ne soit agressif.

Les sorties à l'extérieur sont possibles mais doivent être contrôlées : le chat ne doit pas pouvoir rencontrer un chat du voisinage, si celui-ci s'avérait agressif, la bagarre pourrait dégénérer et votre chat pourrait par une morsure violente transmettre le virus.

 Haut de page

Le FelV (leucose)

Le FelV ou "virus de la leucose" n'est pas transmissible à l'homme ni aux autres animaux. Il est par contre relativement contagieux pour les chats puisqu'il se transmet par la salive, la litière, le sang, les larmes. Le virus est très peu résistant à l'air libre (10 minutes), il faut donc qu'il y ait contact étroit entre deux chats pour propager la maladie.

Une fois le chat infecté, la maladie reste silencieuse, le virus se "cachant" dans l'organisme. Cette phase peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années avant que la maladie ne se développe.
Pendant cette phase, l'animal est dit séropositif pour le FeLV, mais ne présente aucun symptôme de la maladie. En revanche, étant porteur du virus, il est contagieux. 

Le virus provoque un affaiblissement des défenses de l'organisme contre les autres microbes. Le chat est alors souvent atteint d'anémie, due au virus et aux infections opportunistes. 

Le FeLV peut également être responsable de cancers, particulièrement de lymphomes (cancer des ganglions), de leucémies (cancers de la moelle osseuse et du sang) et de cancers du rein.

Le fait d'être positif à la leucose n'est pas une sentence inélucdable de mort à plus ou moins brêve échéance. La maladie peut ne jamais se déclencher, le chat peut également éliminer le virus comme notre organisme élimine le virus de la grippe par exemple.

Il existe depuis longtemps un vaccin qui protège contre cette maladie.

 Haut de page

Le coronavirus

Plusieurs de nos chats ont été testés positifs au coronavirus ou en abrégé FCoV+ (Feline Coronavirus). Celà signifie qu'à un moment de leur vie, ils ont rencontré le virus appelé "coronavirus". Ces chats ne sont absolument pas malades. Par contre, ils sont susceptibles de transmettre le coronavirus aux autres chats. Le virus se transmet par le contact avec les urines, les selles, la salive et le mucus et peut demeurer virulent un certain temps dans les écuelles ou le bac à litière. Ce virus est très présent dans les colonies de chats mais peu connu car très peu de chats sont testés. Il n'existe pas de traitement pour se débarasser de ce virus. Certains chats parviennent à l'éliminer d'eux-mêmes.

Parmi les chats qui ont un coronavirus, une petite partie d'entre eux (on estime à 10%), ont un coronavirus "mutant" qui va provoqué l'apparition d'une maladie appelée PIF (Péritonite Infectieuse Féline). Malheureusement, il n'existe à ce jour aucun traitement permettant de sauver l'animal infecté.

Le test du coronavirus ne signifie absolument pas que le chat porte le virus mutant : aucun test du vivant du chat ne permet de le savoir, seule une autopsie peut révéler une PIF. Le chat peut être porteur d'un coronavirus ordinaire et ne jamais être malade, le test ne sait pas le déterminer.

Du fait que ce virus est contagieux, un chat FCoV+ ne doit cohabiter qu'avec des chats eux-mêmes porteurs du coronavirus. Seul le test permet de déterminer si vos chats sont porteurs ou non de ce virus.

Les chats porteurs du coronavirus ne sont pas malades. Très peu de chats porteurs du virus vont développer une PIF, ils vivront comme tous les autres chats non testés, les adopter c'est leur offrir la chance d'avoir pendant plusieurs années une vie de câlins et d'attention, une vraie vie de chat.

Les sorties à l'extérieur sont possibles mais doivent être contrôlées : le chat ne doit pas pouvoir transmettre le virus aux chats de passage. Rappelons que cette transmission n'est possible qu'en cas de contact très rapproché.

 Haut de page

La surdité

Elle se rencontre essentiellement chez les très vieux chats et beaucoup de chats blancs aux yeux bleus. La surdité n'est pas du tout handicapante pour la vie du chat ou de son entourage, le chat a bien d'autres moyens de connaitre son environnement. Il réagit très bien aux vibrations et saura reconnaitre votre arrivée. Par contre, les sorties non sécurisées à l'extérieur lui sont interdites, il n'entendrait ni les voitures, ni les chiens, ni ses congénères peu amicaux.

 Haut de page